Un blog pour les mangeurs de champignons

L’intoxication des champignons de PACA

Le champignon est une plante qui est très délicat tant lorsque vous le cultivez comme pendant la récolte. Pendant de la saison de cueillette de champignons, certains cultivateurs ne songent pas aux risques de toucher à main nue cette plante. C’est pour cette raison qu’il est important de prendre toujours toutes les mesures possibles pouvant contribuer à votre santé. Comme sur l’article édifiant sur chasser-les-champignons-comme-un-professionnel. Alors, cette prise de conscience doit être reconnue partout afin de sensibiliser les populations de toutes les régions comme en Provence-Alpes-Côtes-Azur en particulier. PACA est l’acronyme de Provence-Alpes-Côtes-Azur. Lors de la cueillette de champignons dans cette région, quelles peuvent être les conditions à tenir afin d’éviter une quelconque intoxication ? Une réponse à cette question viendra bien évidemment édifier de nombreux cultivateurs de Provence-Alpes-Côtes-Azur.  Cette explication ira  même auprès de ceux qui désirent en projet de cultiver les champignons dans cette région.

Prendre de mesures fortes

Il est vrai que la communauté de campagne n’a pas souvent eu toutes les informations sur ce type de sujet. Alors, il serait mieux de :

  • D’éviter de faire de confusions

Chaque cueilleur doit toujours connaître tous types de champignons qu’il ramasse. Alors, il est important de ne ramasser que les champignons qui sont parfaitement connus. Il faut dans ce cas faire attention, car plusieurs genres de champignons qui sont hautement toxiques ressemblent bien plus aux espèces comestibles.

  • Prendre les parties essentielles

Pendant la brillante cueillette, vous devez veiller à ne choisir que des spécimens qui sont bons tout en prélevant  la totalité du champignon. Vous n’avez qu’à prendre le pied et le chapeau. Cela va pouvoir faciliter son identification.

Parties essentielles du champignons

  • Éviter de mettre ses champignons dans le même panier

Il faut dire que la région de Provence-Alpes-Côtes-Azur est très productrice des champignons. Donc, l’idéal est de pendre acte de différents types de champignons qui en existent afin de bien les classer. De ce fait, il faut noter qu’il est nécessaire souvent de penser à bien séparer, par espèce, tous les champignons qui sont récoltés. Ceci va tout de même permettre d’éviter un certain mélange de morceaux de champignons vénéneux avec les champignons comestibles.

  • Prendre soin de laver vos mains

C’est un principe d’hygiène qui doit être toujours dans votre quotidien. Il faut toujours à penser à laver vos mains. Avis à tout le monde, il faut toujours se laver les mains afin d’éviter de s’intoxiquer pendant la cueillette. Alors, le mieux est de se laver soigneusement les mains après la récolte, surtout lorsque vous avez eu à toucher des champignons toxiques sans savoir.

Des recommandations basiques

  • Éviter de conserver dans un sac plastique

Les études ont montré que le sac plastique lui-même est fabriqué à l’aide de produits chimiques. Les champignons doivent souvent être déposés séparément bien évidemment dans une caisse ou dans un carton afin de favoriser leur bonne conservation. En plus, il est judicieux de ne pas mettre dans un sac plastique qui accélère un éventuel pourrissement.

  • Ne pas consommer cru
conservation des champignons 3

Méthode de conservation

À ne pas confondre à d’autre plante comme la pomme de terre. Il est strictement interdit de consommer les champignons après une bonne cuisson suffisante et de ne jamais les consommer crus.

Bien plus que les précédents conseils, il faut noter que d’autres s’ajoutent. Ceci permet enfin d’offrir et d’attirer plus d’attention aux personnes vivantes en Provence-Alpes-Côtes-Azur, d’où appel à :

  • L’abstinence aux personnes fragiles

Certaine personne sont souvent victimes d’allergies. Alors, pour ce qui concerne le champignon, il est demandé de ne jamais proposer de champignons cueillis par soi-même à des jeunes enfants. Il va de même pour des femmes enceintes ou de personnes fragiles. Si, à un moment donné vous avez le moindre doute sur leur caractère comestible et surtout s’ils n’ont pas encore été identifiés réellement. Ils doivent être authentifiés par un véritable spécialiste.

Prêt à être consommé

  • Une consommation rapide s’impose

La consommation de votre cueillette de champignons par la conservation dans de bonnes conditions au réfrigérateur. Il faut les consommer dans les deux jours au maximum après la cueillette. Il faut prendre cette information en compte. Ceci s’explique par le fait que plusieurs personnes laissent souvent cette plante au froid pendant des jours illimités. Or, en laissant passer plus de jour dans un réfrigérateur, vous êtes exposé sans doute à une quelconque intoxication après la consommation. Si vous avez une quelconque préoccupation, voici la vitrine par excellence.

Autre conseil efficace contre l’intoxication de champignons comestibles

  • Prendre soin de photographier les champignons avant la cuisson

Cette pratique n’est pas toujours exercée, pourtant très importante. Il faut toujours photographier votre cueillette bien avant la cuisson. Cela sera très utile au pharmacien ou au médecin d’un centre antipoison en cas d’intoxication, pour finalement décider du traitement adéquat. Et en cas d’une véritable intoxication, les symptômes comme : la diarrhée, les nausées, les vertiges, les vomissements. Ceux-ci peuvent apparaitre jusqu’à 12 heures après la consommation bien évidemment. Il faut dire que l’état d’une personne qui est intoxiquée peut s’aggraver rapidement. En dehors de cela, il faut de relever que les heures du ou des premiers repas pris, tout comme l’heure survenue des premiers signes. Il faut bien conserver les restes de la cueillette pour effectuer une identification des champignons en question.

conservation des champignons 2

Champignons avant la cuisson

La Provence-Alpes-Côtes-Azur est très fragile sur le plan climatique et même géographique. Il faut que la population de cette partie de la France puisse prendre ces deux caractéristiques en considération afin de viser l’ampleur  de chose. Si vous êtes dans cette région, il faut prendre les conseils mentionnés au sérieux. Car, rien ne vaut la vie et cette vie ne s’achète pas.

 

Même si le gouvernement met tous les moyens en jeu,  les consommateurs de champignons doivent peser le pour et le contre. Donc, la cueillette est connue comme le-metier-de-champignonniste-disparait-peu-a-peu. Il revient à tout un chacun d’utiliser les méthodes d’hygiènes. Grâce aux recherches, il va falloir connaître  la différence entre les champignons comestibles et les champignons toxiques bien avant d’effectuer la cueillette. Il est vrai que ces recommandations ne sont par faciles de suivre à la lettre, mais lorsqu’il s’agit de la santé, il faut mettre une forte volonté.

 

 

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« J’aime les champignons » et vous ?

Abonnez-vous à notre newsletter