Un blog pour les mangeurs de champignons

Les espèces de champignons comestibles

Les champignons comestibles, avec leurs traits caractéristiques très particuliers (chapeau, lamelle…), sont de diverses formes et de couleurs variées. Ils sont aussi bien capables de tuer (les toxiques) que de nourrir (les comestibles) . Ils sont catégorisés en plusieurs familles dont les plus connues sont : les bolétacées, les lépiotées, les morchellacées, les russulacées, les amanitées, les polyporacées et les phalacées.

  • Les bolétacées ou boletaceae :

    champignons comestibles

    champignons comestibles

    cette espèce de champignons comporte principalement le bolet réticulé, le cèpe de Bordeaux et « le » tête de nègre. On les reconnaît à leurs couleurs beige clair, chamois ou marron foncé. Ils sont dotés d’une chair épaisse d’une senteur et d’un goût à nul autre pareil. Le « bolet Satan » du genre toxique se confond facilement avec les bolets comestibles comme le calcicole et se reconnait à son chapeau très pale, ses tubes rougissants et sa particularité à bleuir au toucher.

  • Les lépiotées ou lépiotes :

    champignons comestibles

    champignons comestibles

    les plus célèbres ici sont la coulemelle ou lépiote élevée et la lépiote déguenillée. On retient leur parasol assez large, leur pied fin et le fait qu’ils sortent de terre sous forme d’un gros bulbe aplati avec un gros bouton brun au centre. Il faudra absolument éviter de confondre la lépiote pudique avec les amanites blanches et aussi de consommer la lépiote alvéolée blonde très toxique à chair rosissant.

  • Les morchellacées :

    champignons comestibles

    champignons comestibles

    on les retrouve en automne. Ce sont principalement les truffes et les morilles qui sont très répandues mais très toxiques à l’état cru. Ne pas confondre avec les helvelles qui sont plus alvéolées.

  • Les russulacées ou russules :

    champignons comestibles

    champignons comestibles

    bien qu’ils soient assez nombreux, cette espèce de champignons comestibles sont : russula virescens (russule verdoyante ou palomet), russula cyanoxantha (russule bleu et jaune, plus connue sous le nom de russule charbonnière) et russula vesca (russule comestible).

  • Les amanitées :

    champignons comestibles

    champignons comestibles

    cette espèce de champignons comestibles très dangereuse compte 3 membres tueurs : l’amanite phalloïde, l’amanite printanière et l’amanite vireuse. L’oronge ou amanite des Césars, la golmotte ou amanite vineuse et la coucoumelle ou amanite fauve sont quant à eux comestibles à souhait.

  • Les polyporacées :

    champignons comestibles

    champignons comestibles

    citons ici le fistuline hépatique ou langue de bœuf rouge écarlate, le polypore soufré jaune citron et le polypore écailleux. Ils sont pour la plupart consommables très jeunes et poussent sur les arbres.

  • Les phallacées :

    champignons comestibles

    champignons comestibles

    le clathre grillagé et l’anthulus des archers poussent dans les bois, ont une odeur assez repoussante et ne sont consommables qu’à l’état d’œuf.

Maintenant que vous êtes devenu un peu mycologue vous pouvez prendre votre panier et votre couteau et partir à la cueillette !

1 Commentaire

  1. Jean-Mi Jean-Mi
    25 juin 2017    

    Bonjour,
    dans votre article ci-dessus vous écrivez  » L’oronge ou amanite des Césars, la golmotte ou amanite vineuse et la coucoumelle ou amanite fauve sont quant à eux comestibles à souhait ».
    Ce qui est vrai pour l’Amanite des Césars, mais ne l’est pas pour les deux autres car une consommation de spécimens crus ou mal cuits
    entraîne une intoxication très grave, voire plus.
    J.M.H

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« J’aime les champignons » et vous ?

Abonnez-vous à notre newsletter