Un blog pour les mangeurs de champignons

La trompette de la mort

trompette de la mort

trompette de la mort

La trompette de la mort, autrefois connu sous le nom de trompette d’amour, est un des champignons comestible les plus savoureux de la famille des cantharellacées. Ce sont des champignons délicats qui font leur apparition en période de Toussaint. Compte tenu de son apparition à caractère abondant et de sa forme en pavillon, il est parfois vulgairement associé au nom de trompette d’abondance. De son nom scientifique craterellus cornucopioides, ce champignon fait partir de ceux assez facile à reconnaitre. Watch Passengers (2016)

Où trouver ce champignon et comment le reconnaitre ?

La trompette de la mort fait partir des types de champignons sensibles au climat. Et de ce fait, il peut y avoir des années au cours desquelles elle ne fait pas d’apparition. On retrouve généralement ce champignon dans les recoins frais des forêts, et plus précisément sous les hêtres, les chênes, les châtaigniers, les charmes, et même les noisetiers. Aussi, la trompette de la mort a l’habitude de toujours pousser au même endroit. Des fins d’été jusqu’au début des hivers, ce champignon est dissimulé sous les feuilles mortes qui abondent à même le sol humide des chemins de forêts.

Ce champignon comestible en forme d’entonnoir ou encore de trompette, possède un chapeau se dévoilant tel une sorte de réceptacle. A son âge le plus jeune, il s’identifie textuellement à un tube. Et au fil du temps,

//


il s’ouvre formant ainsi un pavillon creux allant du chapeau à la base de son pied. Sa surface légèrement pelucheuse, gris bleuté en passant par le gris cendrée, est couverte de rides plutôt saillantes. Concernant la marge, elle est ondulée, mince, repliée sur sa surface externe, mais aussi irrégulièrement étalée. C’est un champignon particulièrement fragile en périodes sèches, celles-ci faisant virer sa couleur au noir tout en passant par un beige clair. On note également sa consistance élastique sous l’humidité. En plus de cela, nous notons la douceur de son odeur fruitée. Il n’est pas inhabituel de rencontrer des variantes à teinte jaunâtre de la trompette de la mort. Cette coloration est généralement la conséquence du manque d’un oligo-élément concernant le zinc en présence dans le sol.

Ramassage et traitement de la trompette de la mort

La trompette de la mort est un champignon presque impossible à confondre avec d’autres champignons. La chanterelle cendrée et la Chanterelle sinueuse sont des champignons comestibles, et les seules qui se rapprochent le mieux de la trompette de la mort concernant la ressemblance. Celles-ci sont plus petites mais aussi plus rares. Dans tous les cas, il est très peu difficile de reconnaitre une trompette de la mort.

La trompette de la mort est un champignon très délicat en âge mature, et même trop fragile en plus de son caractère désagréable au toucher. Il est fortement conseillé d’effectuer un premier nettoyage pour éviter toute souillure de l’ensemble de la cueillette. Pour cela, il faut couper la base du pied au premier ramassage. Après cela, il n’est pas nécessaire de laver les trompettes de la mort. Veillez juste à les fendre sur la longueur, et à brosser de manière minutieuse l’intérieur pour évacuer les débris de larves et d’insectes.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« J’aime les champignons » et vous ?

Abonnez-vous à notre newsletter