Un blog pour les mangeurs de champignons

Description du savoureux laccaire améthyste Partie 1/2

Le laccaire améthyste ou clitocybe améthyste encore connu sous l’appellation scientifique Laccaria Amethystina, est un champignon comestible du genre Laccaria et de la famille des Hydnangiaceae. Très bon comestible, ce champignon de la classe des Homobasidiomycètes se démarque particulièrement des autres types de champignons par sa couleur violette vive.

laccaire améthyste

laccaire améthyste champignons comestibles

C’est un champignon qui a le mérite d’être très bon, mais qu’il faut toutefois consommé de manière très peu régulière compte tenu de sa contenance en métaux lourd et même radioactif en plus des traces d’arsenic.

Comment reconnaître le laccaire améthyste

Le laccaire améthyste est un champignon comestible doté d’un chapeau convexe et ombiliqué mesurant entre 2 et 7 centimètres. Ce dernier, ridé et très vite étalé, contient une perforation centrale se terminant par une marge assez mince qui est tout d’abord arrondie et puis droite. Sa cuticule est mate, fine, et facilement séparable. Celle-ci est d’un profond violet lisse qui s’éclaircie avec l’âge et tend vers une couleur grise farineuse en périodes sèches.

Ses larges lames sont assez espacées, inégales, et légèrement décurrentes. Elles sont de même couleur que le chapeau, et saupoudrées de blanc lorsque le champignon atteint sa maturité.

laccaire améthyste

laccaire améthyste champignons comestibles

C’est un champignon qui possède un long pied tenace et fibrilleux. Il est tout d’abord cylindrique et poudré au sommet, puis se creuse. Son coloris est violet et son aspect plutôt floconneux.

Le laccaire améthyste possède une chaire mince et élastique de couleur violacée pâle. Celle-ci est ferme et fibreuse au niveau du pied. Aussi, elle est d’une saveur douce et possède une agréable odeur de fruits. De plus, ce champignon est doté de spores non amyloïdes en forme de sphère et d’une couleur allant du violet pâle au blanc lilas.

En vieillissant, le laccaire améthyste perd sa superbe couleur. En effet, il vire carrément au beige et peu même devenir presque blanchâtre sale jusqu’au pied. A ce stade, il n’y a que les lames qui gardent leur coloration. Aussi, il n’est pas conseillé de ramasser le laccaire améthyste à ce moment-là.

Les confusions possibles avec d’autres champignons

Le laccaire améthyste est un champignon qui peut être souvent confondu avec d’autres. En effet, des champignons comme le mycène pur qui possède une odeur de radis ressemblent assez au laccaire améthyste. Le mycène pur possède des couleurs bien moins vives, et donc est un peu plus transparent. Aussi, il arbore un chapeau en mamelon doté de lames serrées. Il n’est pas comestible et possède de la muscarine en faible quantité. En plus de cela, les deux champignons ont en commun le même biotope.

laccaire améthyste

laccaire améthyste champignons comestibles

D’autre part, le laccaire améthyste peut aussi être confondu avec le mycène rose qui est toxique tout comme le mycène pur. Il est donc conseillé d’être prudent pour éviter toute confusion. Et si besoin en est, il peut s’avérer nécessaire de consulter un spécialiste.

1 Commentaire

  1. Nicolas Nicolas
    5 octobre 2017    

    Il est à préciser que ce champignon est celui qui concentre le plus de Cesium 137, il doit être donc consommé avec modération (je veux dire par la, pas 500gr / jour) … le cesium 137 faisant partie des radiations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« J’aime les champignons » et vous ?

Abonnez-vous à notre newsletter