Un blog pour les mangeurs de champignons

Cueillette des champignons en Dordogne : Les règles à suivre

cueillette des champignons en dordogne 1

Il existe des règles de cueillette des champignons en Dordogne

La cueillette des champignons en Dordogne exige des règles à suivre tout comme dans le reste de la France. De nombreux conflits entre particuliers sont parfois signalés mettant en tort le chasseur de champignons ne respectant pas la loi. Ceux-ci concernent notamment les lieux de cueillette et certaines habilitation. On en parle peu, mais il existe bel et bien des règles à suivre lors des cueillettes. C’est la raison pour laquelle nous nous penchons particulièrement aujourd’hui sur la cueillette des champignons en Dordogne. Beaucoup d’informations ont l’habitude de circuler à ce sujet, mais très peu sont véridiques. Champignonscomestibles prend donc l’initiative d’informer les amoureux de Fungi à ce sujet. Surtout en cette période d’été où les cèpes et girolles se font très présents dans la région. Que faut-il donc savoir à propos de la cueillette dans le fameux département de la Nouvelle-Aquitaine ?

 

Comment s’y prendre lors de la cueillette des champignons en Dordogne

cueillette des champignons en dordogne 2

Des gardes de forêt du département de Dordogne

La cueillette des champignons en Dordogne est tout à fait libre et légale dans les forêts publiques. Dans le cas des forêts privées, il est nécessaire d’être en possession d’une autorisation pour du ramassage toléré. Aussi, il est important de noter que 99% des forêts en Dordogne sont privées. Par ailleurs, le ramassage illégal ne concerne en aucun cas les truffes, tant que la récolte n’excède pas les cinq litres. La meilleure manière de ne pas tomber en infraction est donc de trouver un terrain d’entente avec le propriétaire des lieux.

D’autre part, il existe un peu plus de 80 gardes de forêts et bois qui sont assermentés dans la région. Ceux-ci ont la possibilité de fournir une carte de cueillette de champignons en Dordogne pour une période maximale d’un an, sur autorisation du propriétaire forestier. Toutefois, des jours de cueillettes ainsi que des heures sont imposés. Ces cartes sont fournies avec des autocollants servant de laisser-passer pour les véhicules. C’est donc la manière la plus légale de ramasser les champignons dans les forêts privées.

 

Ce qu’il faut savoir concernant les chasses aux champignons

cueillette des champignons en dordogne 3

Panneaux d’interdiction de cueillette des champignons en Dordogne

La cueillette des champignons en Dordogne n’est tout d’abord en aucun cas une occasion de se servir à sa guise. En effet, beaucoup de chasseurs de Fungi se disent avoir le droit de s’aventurer partout où des champignons poussent. Mais il n’en est rien. Il faut tout d’abord savoir que tout champignon sauvage est la propriété de celui qui possède le bois, la forêt, et même le pré où il se trouve. Cette règle est protégée par l’article 547 présent dans le Code Civil. Et donc, les châtaignes, bois morts et fleurs tout comme les champignons sont de propriétés privées. A cet effet, le ramassage sans autorisation du propriétaire des lieux est considéré comme du vol.

Cela est donc punit par la loi en vigueur et coûte une amende s’élevant à 135 euros. Pour le ramassage de plus de 10 litres de champignons dans une forêt privée sans autorisation, cela est passible de 3 ans d’emprisonnement avec une amende de 45.000 euros. D’autre part, l’absence de panneaux interdisant l’accès aux lieux où poussent les champignons n’est pas une invitation à la cueillette des champignons en Dordogne. A cet effet, le propriétaire n’est pas obligé d’en mettre, ou de faire une clôture autour de la zone.

 

Dans plusieurs régions de France, le système de carte de ramassage est mis en vigueur par de nombreux propriétaires forestiers. Ceci dans le but de limiter et même d’éviter les abus causés par les chasseurs de champignons. Raison pour laquelle il faut bien se renseigner avant de se lancer à la quête des champignons.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« J’aime les champignons » et vous ?

Abonnez-vous à notre newsletter