Un blog pour les mangeurs de champignons

Chasser les champignons comme un professionnel

Chasser les champignons est une noble activité, et même l’une des plus appréciées de nos jours. Mais très peu de gens se penchent réellement sur la façon de s’y prendre sans commettre la moindre erreur. Chasser les champignons comme un professionnel se révèle donc être une tout autre manière de les chercher et les cueillir. Il est à cet effet important de prendre des précautions. Surtout que cette année les intoxications aux champignons se font très présentes. Elles ne concernent pas juste la consommation après des confusions, mais aussi la manipulation des champignons, ou encore les intolérances. Quelles sont donc les précautions à prendre pour chasser les champignons comme un professionnel ?

 

Précautions pour chasser les champignons comme un professionnel

chasser les champignons 1

Chasser les champignons comme un professionnel exige de séparer les espèces de champignons d’une récolte

Chasser les champignons comme un professionnel exige tout d’abord de ne pas en prendre un en cas de moindre doute. Aussi, il est important de ne ramasser que des champignons avec le pied et le chapeau en bon état. Surtout éviter les sites affectés par la pollution, car les champignons sont des grands accumulateurs de polluants. Ces sites concernent par exemple les lieux proches des usines industrielles, les bords de route où la circulation est dense, les espaces traités avec les pesticides, ou encore les décharges pour ne citer que ces quelques-uns. Il est d’autre part nécessaire de séparer les espèces de champignons d’une récolte, et de ne pas utiliser un sac en plastique. Ce dernier peut rendre les champignons toxiques et les détériorer. Il est donc mieux d’utiliser une caisse, un carton, ou alors un panier en osier dans le meilleur des cas.

chasser les champignons 2

Un champignon totalement retiré du sol

Dans le cas où l’on n’utilise pas de gants pour chasser les champignons, il est essentiel de se laver les mains après la récolte. Aussi, il peut être judicieux de faire contrôler une récolte auprès d’un pharmacien ou d’un mycologue. Surtout si celle-ci rassemble un nombre important d’espèces de champignons. Il est également préférable que les champignons comestibles ne fassent pas le sujet de surconsommation. De plus, ils doivent être suffisamment cuits, et ne jamais être consommés crus. Par ailleurs, dans le cas où les champignons d’une récolte ne sont pas conservés au frais, ils doivent être automatiquement consommés avant 48 heures.

 

Comment gérer les intoxications aux champignons comme un professionnel ?

Il est vrai qu’en prenant les précautions énoncées plus haut, il devient difficile d’être sujet à une intoxication aux champignons. Toutefois, mieux vaut être prévoyant, et savoir comment gérer une intoxication. Les symptômes des intoxications ou empoisonnements aux champignons sont nombreux et varient selon la nature, la durée et même la gravité. Ceci en fonction de l’espèce de champignon consommé et de l’âge du consommateur. Ces symptômes sont parfois des nausées, des diarrhées, des vomissements, des douleurs, crampes, maux de tête, déshydratation, fièvre et hallucinations pour ne citer que ces quelques-uns.

chasser les champignons 3

Quelques chiffres et informations sur les intoxications aux champignons

En cas d’un de ces symptômes, il est important de tout de suite consulter un médecin ou le centre anti-poison le plus proche. Il faut toujours avoir le numéro de ce dernier si l’on consomme des champignons. En cas d’empoisonnement ou d’intoxication aux champignons, il est aussi important de boire beaucoup d’eau, mais pas de lait, ni d’alcool. Une fois chez le médecin ou au centre anti-poison, certaines informations et échantillons sont bénéfiques. C’est le cas de l’heure du repas, ou encore d’un échantillon de vomissement. Et donc chasser les champignons demande un certains tact, ainsi que d’être très méticuleux. Pour plus d’informations sur les symptômes liés aux empoisonnements ou intoxications aux champignons, veuillez consulter notre autre article Intoxications dues aux champignons.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« J’aime les champignons » et vous ?

Abonnez-vous à notre newsletter