Un blog pour les mangeurs de champignons

Les champignons du Languedoc-Roussillon abondent dans les forêts

En cette période d’été, les champignons du Languedoc-Roussillon ont décidé de se faire très présents dans les forêts. En effet, la région possède un climat méditerranéen favorable au développement des Fungi. Et à cet effet, une assez grande diversité de champignons afflue dans les paniers en osier. Parmi ceux-ci, nous pouvons compter le bolet à pied rouge, le champignon de Paris, le cèpe des pins et même le fameux cèpe de Bordeaux pour ne citer que ces quelques-uns. Alors que faut-il donc savoir sur ces champignons du Languedoc-Roussillon ?

 

Le bolet à pied rouge parmi les champignons du Languedoc-Roussillon

champignons du languedoc-roussillon 1

Un groupe de bolets à pied rouge

Le bolet à pied rouge fait partie des champignons du Languedoc-Roussillon considérés comme de bons comestibles. On le retrouve le plus souvent dans les bois de feuillus aérés de la région. Il est aussi présent en lisière et dans les clairières. Plus particulièrement, le bolet à pied rouge affectionne les vieux chênes et les conifères. C’est donc un champignon donc la poussée est favorisée par les sols acides. Il est reconnaissable à son pied ventru arborant un coloris jaune orangé recouvert de points rouges. Mais aussi, à son odeur de pomme de terre cuite. Il est important de spécifier qu’il est toxique à l’état cru, et qu’il doit être bien cuit avant consommation. De plus, sa chair jaune offre un goût assez exquis.

 

Le champignon de Paris en Languedoc-Roussillon

champignons du languedoc-roussillon 2

Des champignons de Paris ou Agaricus Bisporus

Parmi les champignons du Languedoc-Roussillon, le champignon de Paris ou Agaricus Bisporus est celui qui est disponible presque toute l’année. En plus d’être un excellent comestible, il peut être cultivé par toute personne souhaitant le faire chez lui. En effet, la culture du champignon de Paris est l’une des cultures Fungi les plus répandues en France. C’est aussi un champignon assez rare à l’état sauvage. Toutefois, il a la particularité de pousser très facilement sur du compost, les jardins, et même les terrains décomposés. Il est donc important de vraiment savoir où le chercher pour le trouver à l’état sauvage. La culture de ce champignon comestible est la meilleure option. Il est d’autre part très présent sur les marchés. Aussi son aspect change selon qu’il soit sauvage ou cultivé à domicile.

 

Les cèpes présents dans la région

champignons du languedoc-roussillon 3

Les cèpes de Bordeaux font partie des champignons du Languedoc-Roussillon

Les champignons du Languedoc-Roussillon les plus présents dans la famille des cèpes sont le cèpe de Bordeaux et le cèpe des pins. Ce sont tous deux d’excellents comestibles qui affectionnent les sols acides. Pour le cèpe de Bordeaux, on le retrouve principalement dans les bois de feuillus aérés et les herbus. Quant au cèpe des pins, il est plus répandu dans les bois résineux. Tous deux sont dotés d’un chapeau convexe arborant un coloris brun, tendant parfois vers un brun brillant en fonction de l’humidité. De plus, ils dégagent une odeur caractéristique des champignons. Il faut toutefois noter que les cèpes font partie des champignons possédant une croissance surprenante.

 

champignons du languedoc-roussillon 4

Un cèpe d’été

D’autres champignons du Languedoc-Roussillon sont également disponibles. Il s’agit notamment du lactaire délicieux, et d’autres types de bolets et cèpes. D’autre part, pour en savoir plus sur l’Agaricus Bisporus, veuillez consulter notre autre article  » Réussir la culture des champignons « .

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« J’aime les champignons » et vous ?

Abonnez-vous à notre newsletter