Un blog pour les mangeurs de champignons

Trouver facilement les coins à cèpes?

coins a cepes 2

Coins à cèpes, Cèpes d’été

Les coins à cèpes sont très recherchés en France, étant donné que certains champignons de cette espèce font partie des meilleurs comestibles du règne Fungi. Ce sont des champignons qu’on rencontre très souvent par hasard à l’instar du cèpe de Bordeaux, mais parfois très difficilement comme c’est le cas pour le cèpe royal. Il est bon de pouvoir tomber facilement sur certains de ces cèpes, mais il est encore mieux de savoir précisément où les chercher et tomber à coup sûr sur eux. Rien de sorcier pour y arriver, juste quelques connaissances à la portée des adeptes et des néophytes sur quelques arbres et plantes.

Les arbres des coins à cèpes

Même si les arbres sont les premiers à trahir les coins à cèpes, Ils ne garantissent pas toujours une cueillette fructueuse. Beaucoup ne le savent pas, mais connaître les arbres des coins à cèpes en vue d’une chasse aux champignons réussite, demande de se baser prioritairement sur l’altitude.

coins a cepes 1

Coins à cèpes, Cèpes bronzés

Tout d’abord nous avons les forêts et bois de basse altitude et de plaine. L’altitude ici est inférieure à 500 mètres, et les arbres concernés sont les chênes, les hêtres et les châtaigniers. Ceux-ci trahissent respectivement les cèpes bronzés, les cèpes de Bordeaux et les cèpes d’été. Les cèpes des pins ne sont pratiquement pas présents en plaine. Mais parfois les surprises des saisons peuvent vous conduire aux cèpes de bordeaux sous les charmes et les bouleaux, ou encore aux cèpes d’été sous les tilleuls.

Par la suite, nous avons le niveau d’altitude situé entre 500 et 1200 mètres. Ici, les arbres des coins à cèpes sont les bouleaux et les hêtres. A cet effet, ils abritent en grande quantité les cèpes d’été en période d’été, et en automne les cèpes de bordeaux. A la liste s’ajoutent les sapins pectinés et épicéas, qui abritent aussi ces deux champignons en plus du cèpe des pins qui est un champignon montagnard. En allant à une altitude plus haute, les seuls arbres des coins à cèpes qui sévissent sont bien sûr les sapins pectinés et les épicéas.

Les plantes des coins à cèpes

Connaître les arbres des coins à cèpes ne suffit plus de nos jours. Il faut associer des plantes aux arbres pour trouver des cèpes à coup sûr. A titre de vérification, il est essentiel de jeter un coup d’œil aux orées, près-bois, bois, coins humides, bordures des sentiers battus, près et même chemins.

coins a cepes 3

Coins à cèpes, Cèpes des pins

Tout d’abord nous avons les fougères aigle qui indiquent la présence des cèpes. Celles-ci sont souvent entrelacées, très élancées et très élégantes.

Ensuite, vient la laîche à épis pendants. C’est une plante qui accuse la présence des cèpes d’été. Elle mesure entre 0,60 et 1,20 mètre. Plus modeste que cette dernière, la laîche glauque issue de la même famille, offre également l’hospitalité aux cèpes.

Le fragon ou petit-houx quant à lui, trahit les cèpes bronzés. Cette plante mesurant entre 20 et 70 centimètres, avec des fruits rouges en forme de billes, indique aussi entre autres la présence certaine de girolles. Le lierre grimpant qui est un voisin du fragon, trahit aussi la présence de cèpes bronzés. Mais toutefois, le lierre grimpant avec à son voisinage du blechnum en épi, indique la présence de cèpes d’été.

 

Et donc, à la suite de cet article, vous devez être apte à déterminer les meilleures conditions pour la présence de cèpes, mais surtout de coins à cèpes. Si jamais vous avez des questions ou des remarques, veillez nous en faire part en commentaire plus bas.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« J’aime les champignons » et vous ?

Abonnez-vous à notre newsletter